Press "Enter" to skip to content

Posts

Recoud-vert

J’ai écrit ce poème après avoir découvert une rue dans Aubagne où le végétal semblait anormalement « présent ». La verdure, montante et descendante, semblait surgir d’un peu partout, recousant les plaies minérales.

Tu es un arbre

Le point de départ du poème, c’est une image qui m’a arrêtée dans ma marche : celle d’un tronc d’arbre à terre sur lequel trois mots ont été écrits. Je ne sais pas qui a écrit ces mots. Ces mots sont le point de départ du poème.